Otite.biz

Otite.biz -

l’otite

Il existe différents types d’otite en fonction de la région de l’oreille qui est atteinte. Ainsi, on peut avoir une otite externe, moyenne et interne. L’otite moyenne est la plus fréquente. C’est une atteinte inflammatoire et/ou infectieuse du revêtement conjonctivo-muqueux au niveau de l’oreille moyenne (la région de l’oreille derrière le tympan). L’otite externe est l’atteinte du conduit auditif externe. L’otite interne correspond surtout à une complication grave de l’otite moyenne.

En fonction de l’évolution, l’otite peut aussi être aiguë, subaiguë et chronique. On parle d’otite aiguë quand l’évolution se fait en quelque jour. Elle est chronique quand elle dure plus de trois mois.

 

Quels sont les facteurs à l’origine de l’otite ?

L’otite moyenne aiguë est occasionnée par une infection bactérienne dans la plupart des cas. Les virus sont moins en cause. Cette infection est favorisée par un rhume au cours duquel la trompe d’eustache (conduit reliant le pharynx et l’oreille moyenne) peut être obstruée. À cause de cette obstruction, les liquides et les sécrétions vont stagner pour arriver jusqu’au tympan. Cela constitue ensuite une voie qui permet aux germes d’atteindre l’oreille moyenne, d’où son infection. Un épisode de grippe ou de rhinite peut aussi favoriser cette infection.

 

L’otite peut aussi survenir sur une peau altérée par un lavage excessif ou rigide du conduit auditif. Quelquefois, la peau peut aussi être traumatisée par les grattages, l’usage de prothèses auditives, d’écouteurs. Cela s’observe surtout chez les adultes.

 

Comment se manifeste l’otite ?

Le plus souvent, l’otite se manifeste par une douleur vive au niveau de l’oreille (exceptionnellement les deux). Cette douleur est associée à une hyperthermie et une otorrhée (écoulement de liquide au niveau de l’oreille). Chez l’enfant en bas âge, on peut remarquer une irritabilité avec des pleurs incessants, des troubles du sommeil, des manifestations digestives.

 

Une otite externe peut se présenter sous un furoncle au niveau de la région externe de l’oreille. On peut aussi voir des adénopathies (ganglions augmentés de volume). Devant ces signes ou en cas de doute, une consultation chez un médecin est préférable.

 

Quelles sont les complications de l’otite ?

Les complications de l’otite sont surtout la paralysie faciale, la méningite, la mastoïdite aiguë, la pneumonie…

 

Quels sont les traitements de l’otite ?

Souvent, on observe une guérison spontanée de l’otite en quelque jour (2 – 3 j).  Cependant, un traitement est nécessaire pour prévenir les complications. Ce traitement se base surtout sur une antibiothérapie. Il faut bien respecter les consignes du médecin concernant les médicaments même si les signes disparaissent. En effet le non-respect de ces consignes peut faire surgir d’autres complications.  Après ce traitement, il est nécessaire de faire une autre consultation pour un contrôle afin de vérifier l’état de l’oreille.